Tuto banc de méditation

Tuto banc de méditation

with 5 commentaires

Le projet de fabrication de ce banc de méditation est venu à la demande de ma mère qui voulait un petit siège pour s’assoir à une table basse avec le dos droit.

La réalisation de ce banc de méditation m’a permis d’expérimenter une technique de cintrage du bois par entailles transversales. Mon premier essai fut un échec car j’ai réalisé les entailles dans le sens du fil du bois. Au moment de courber, la pièce le bois s’est fendue le long des entailles. J’ai recommencé en faisant les entailles perpendiculairement au fil du bois, et là tout s’est bien passé.

Bien que très accessible et rapidement maîtrisée, je conseille vivement d’essayer cette méthode sur des petites pièces de bois avant de se lancer dans une réalisation plus grande. Le risque de casse n’est pas négligeable si on n’est pas familiarisé avec ce genre de manipulation.

Les pieds du siège sont amovibles, ce qui le rend pratique à transporter, et il est possible d’ajuster la hauteur des pieds en fonction de la taille de la personne qui l’utilisera.

Le tracé de la forme du plateau en arc de cercle a nécessité un compas que j’ai fabriqué pour l’occasion.

Je ne fais pas apparaître dans ce tuto les dimensions et les méthodes de calcul pour le cintrage. J’ajouterai ces informations si des personnes intéressées me le demandent.

Outillage

grand-compas scie-circulaire metre cles support-perceuse scie-sauteuse serre-joints ciseau-bois scie-metaux rape-bois perceuse meche-bois regle crayon-papier colle-bois marteau

 

 

 

 

 

 

 

Matériel

  • Plateau de bois en sapin (ou autre)
  • Boulons, écrous et rondelles (fixation des pieds au siège)

 

Réalisation

1 – Découper le plateau qui servira à réaliser l’assise. Il mesure 45 x 21 cm. Important : le fil du bois doit être dans la longueur du plateau.

banc-meditation-1

banc-meditation-2

banc-meditation-3

banc-meditation-4

 

2 – Réaliser les entailles transversales (perpendiculaires au fil du bois). Dans mon cas il reste environ 2 mm d’épaisseur à la pièce de bois. Le nombre d’entailles détermine la courbure voulu. Ici j’ai réalisé 14 entaille de 3mm de large (épaisseur de la lame). Les entaille sont espacées de 3cm, sauf les 2 entailles du centre du plateau qui sont espacée de 3,3cm.

En général, la partie concave se trouve du coté des entailles. Ici, j’ai choisi l’inverse (entailles coté convexe) car j’ai trouvé la méthode des petites cales dans les entailles (voir partie 4), plus simple pour réaliser le cintrage.

banc-meditation-5

banc-meditation-6

 

3 – Tracer les courbes avant et arrières du siège sur la partie haute du plateau (coté opposé des entailles). J’ai calé le plateau contre un plateau plus grand afin de tracer plus facilement le centre de l’arc de cercle qui fera la courbe. Pour éviter que l’ensemble ne bouge, j’ai serré les 2 plateaux avec des serre-joints.

Découper ensuite le plateau le long du tracé à la scie sauteuse. Prendre un peu de marge à l’extérieur du tracé pour absorber les irrégularités de coupe et les rattraper à la râpe à bois et au papier abrasif.

banc-meditation-7

banc-meditation-8

banc-meditation-9

banc-meditation-10

banc-meditation-11

 

4 – Découper une bande de bois de 4 millimètres d’épaisseur. Dans cette bande, découper des petites cales de 4mm de large (La taille de ces cales dépend de la courbure voulue pour le plateau d’assise, il ne faut pas qu’elles soit beaucoup plus large que les entailles d’origines pour ne pas casser le plateau). En écartant délicatement les entailles (sans aller trop loin au risque de casser le plateau), insérer deux cales par entaille (une de chaque coté) et finir en tapant sur les cales au marteau. La courbure tiendra alors naturellement au fur et à mesure de l’installation des cales.

banc-meditation-12

banc-meditation-13

banc-meditation-14

banc-meditation-15

banc-meditation-16

banc-meditation-17

banc-meditation-18

banc-meditation-19

banc-meditation-20

banc-meditation-21

 

 

5 – Découper deux bandes de 2 ou 3 mm d’épaisseur de la longueur du plateau courbé (partie convexe), de 47 cm dans mon cas. Il est préférable de ne pas avoir de nœud sur ces bandes au risque qu’elles ne cassent lors de l’installation.

Coller ces bandes au dessus des cales en s’aidant de plusieurs serre-joints. Démarrer par une extrémité du plateau, ajouter de la colle et des serre-joints progressivement. Si tu n’as pas assez de serre-joints pour coller toute la bande, attend un peu que la colle sèche pour faire le reste.

Ces bandes permettent de stabiliser le montage et donc de fixer la courbure.

banc-meditation-22

banc-meditation-23

banc-meditation-24

 

6 – Découper 2 pièces de bois qui serviront de support pour les pieds du banc. Elles mesurent 13 x 4 cm. Tailler au ciseau à bois et à la râpe deux encoches dans chaque pièce pour qu’elles viennent se caler entre les deux bandes collées du plateau. Les encoches mesurent dans mon cas 2mm (épaisseur de la bande) x 18mm (épaisseur des planches de bois).

Percer 2 trous dans chaque pièce. Ces trous recevront les boulons de fixation des pieds du banc.

Coller les deux pièces sur la partie inférieure du plateau.

banc-meditation-25

banc-meditation-26

banc-meditation-27

banc-meditation-28

banc-meditation-29

 

 

7 – Découper deux petites pièces et les tailler en trapèze isocèle afin de les insérer entre les supports de pieds. Elles renforcent les supports de pieds. Le rectangle initial (avant la taille en trapèze) mesurent 6,3cm x 4cm (même hauteur que les supports des pieds).

Tailler ces pièces progressivement en faisant des essais de placement. Si on enlève trop de matière il faudra recommencer.

Coller ensuite ces deux pièces entre les supports de pieds en laissant assez de place pour accueillir les écrous de serrage des pieds (voir dernière photo étape 8).

banc-meditation-32

banc-meditation-33

banc-meditation-34

 

8 – Découper les pieds, percer les trous de fixation. Vous trouverez les dimensions des pieds sur la dernières image. Facultatif : fraiser les trous pour accueillir les têtes fraisées des boulons.

banc-meditation-30

banc-meditation-31

banc-meditation-35

banc-meditation-36

banc-meditation-37

banc-meditation-38

dimensions-pied

Bonne méditation, ou bon apéro :)

 

5 réponses

  1. […] expliqué dans le tuto, le tracé de la courbe du plateau a demandé la fabrication d’un […]

  2. Teixeira
    | Répondre

    Bonjour magnifique travail bravo,j’aurai bien voulu connaître les dimensions pour le cintrage
    Merci d’avance

    • O_Tom_O
      | Répondre

      Bonjour Teixeira, merci pour ton commentaire!
      Désolé du délais de réponse, j’ai pas mal de spams dans les commentaires je n’avais pas vu le tiens.
      J’avais modifié mon article et ajouté les dimensions pour le plateau :

      • Il mesure 45 x 21 cm
      • Il y a 14 entailles de 3mm de large (épaisseur de la lame de la scie circulaire)
      • Les entailles sont espacées de 3cm, sauf les 2 entailles du centre du plateau qui sont espacée de 3,3cm
      • Il reste 2 mm de bois, assez pour que ça reste solide, et assez peu pour être cintré
      • Dans chaque entaille j’ai mis 2 petites cale en bois de 4mm d’épaisseur, donc d’1mm de plus que l’entaille. Ca permet de figer la courbure.

      Il faut faire bien attention à ce que les entailles soit perpendiculaires au fil du bois, donc prévoir la découpe du plateau en conséquence.
      Le bois du plateau doit être le plus homogène possible. si il y a des noeuds, le bois risque de casser au cintrage.

  3. Thierry
    | Répondre

    Bravo, merci pour détails et explications. C’est du beau travail. Je vais le fabriquer aussi. J’attends les beaux jours car il fait froid actuellement à Besançon et je dois travailler dehors. Je n’ai pas de machine à bois comme vous mais j’ai tt les outils. Plus « d’huile de coude », mais ca devrait aller. Merci

    • O_Tom_O
      | Répondre

      Bonjour Thierry,

      Merci pour ton commentaire! Effectivement ça n’est pas évident de travailler avec les mains froides :).
      Pas de soucis pour n’utiliser que des outils manuels, ça demande un peu plus d’entrainement pour faire des découpes propres, mais ça se fait. Et surtout c’est moins dangereux!
      Ca sera peu être un peu compliqué pour réaliser des rainures de cintrage propres. Tiens nous au courant quand tu l’aura réalisé.

      A bientôt et bonne fabrication!

Répondre