Table haute en palette

Table haute en palette

with Pas de commentaire

Trois heures ont suffit pour fabriquer cette table (sans la suspension lumineuse), mais j’ai mis plusieurs mois à trouver le plateau sans vraiment le chercher activement.

Je me baladais dans une petite rue en vélo pendant que Marion était chez le garagiste, quand je suis tombé sur cette palette assez atypique (lattes serrées) dont la largeur semblait coïncider avec celle d’une palette que j’avais déjà récupérée quelques temps auparavant (celle qui est contre le mur). Après l’avoir vue, l’assemblage s’est fait assez rapidement dans ma tête.

Ni une ni deux, je file chez moi chercher mon van, et je reviens chercher Marion… et la palette.

J’ai fabriqué la table le lendemain, en utilisant des tasseaux que j’avais déjà. J’ai fabriqué la suspension avec un abat-jour un peu plus tard, aussi en matériaux de récup.

 

 

Astuces de fabrication

La fabrication a été assez simple. La palette faisant office de plateau est fixée à la palette verticale avec seulement 2 équerres en métal assez robustes.

Chacun des pieds opposés (tasseaux carrés) est fixé grâce à une vis sur le dessus, 3 vis sur le coté, une petite équerre de chaise et un tasseau servant de contreventement.

J’ai ajouté sous la table, au centre, deux tasseaux de contreventement supplémentaires sans lesquels la table n’était pas assez stable dans l’axe longitudinal.

 

Voilà déjà 1 an qu’on utilise cette table, je dirais que le seul problème est le léger interstice entre les lattes du plateau; après un repas il faut ramasser un peu de miettes sous la table. Pour moi c’est un moindre mal, mais peut-être pas pour tout le monde ;).

 

Répondre